Une société perdue

Depuis 2014, alors que nous essayons par conviction de convaincre de l’intérêt de notre action sur le territoire, nous sommes à chaque instant agressé par des actes aux conséquences désastreuses. Notre bonne résolution, notre bonne foi est mises en cause par des individus sans réflexion aux actes produits. Il ne se passe pas un instant où les intentions maléfiques nous blessent et nous encouragent à baisser les bras et à abandonner tellement nous sommes oubliés du paysage rural. Nous continuerons quelques années, car les sourires croisés rechargent notre résignation à abandonner. Encore quelques années à tenir du mépris et du mal que nous subissons pour enfin vivre ailleurs en paix d’âmes perdus dans la grisaille journalière d’une vie triste et misérable.

Un texte écrit pour les passifs qui subissent le mal plutôt que de s’éveiller vers ceux qui actent le bon sens.

Notre monde est perdu, les ténébreux êtres gagnent en violence, ils errent, leur visage au sol sans amour ni sourire à offrir. Leurs ambitions sont creuses et reflètent leurs vies. Ils ne donnent rien que des aigreurs engendrés du passé transmis d’ancêtres malveillants. Le mensonge est quotidien, l’avarice du cœur se repend. Le mal est plus fort que le bien, car le bien est faible, démuni face aux mots acerbes et cruels. C’est difficile de les occulter même si de sages personnes croisent nos chemins, ils ont la raison afin de nous faire souffrir et tressaillir de craintes. Le déséquilibre est total, ils s’isolent et ne sortent que pour éjecter leurs colères, ils n’apprécient plus aucun son ni chant d’oiseaux. La malice écrase la magie féerique de la forêt. Tout est prétexte à la discorde et aux conflits. Leur jugement est accepté par grand nombre d’entre eux. La peur, la culpabilité, la mort les endorment de rêves vides, comme leurs yeux éteins de vie. Ils tuent les indésirables, écrasent leurs bonnes fois, brûlent le passé. Notre monde est perdu, l’enfer a remplacé le paradis. Il suffirait pourtant pour inverser la fin de donner plus que de recevoir et les couleurs illumineraient notre enveloppe céleste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :