Le sous-bois automnal

Je suis ailleurs, c’est si facile de se retrouver à l’endroit du vrai sentier. Celui qui mène au temps de vrais valeurs, au temps ou soudain l’heure n’a plus aucune importance. Sous mes pas les feuilles craquent et l’élixir d’automne somnole mes sens. Je m’éloigne toujours plus à la découverte profonde d’un monde serein. Je titube mais mes mains se retiennent sur le tronc d’arbres et d’histoires de saisons. Mes paumes sont humides, mon corps frissonne et au loin résonne la douceur d’une laine chaude et réconfortante. Une vie simple de contemplation qui me fait oublier toujours plus loin le passé derrière moi. Chaque jour toujours plus seul je lâche prise d’objets qui prennent trop de place dans mon espace. Mes besoins sont autour de moi, un monde protecteur qui nourrit les spores de ma peau d’énergie colorée. C’était une journée un dimanche simple et silencieux ou le ciel encore caché de feuilles jaunes me semble ensoleillée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :